Fast, easy and free

Create your website now

I create my website

Ame  &  Conscience

GNOSE  &  THEOSOPHIE

www.Astrosophie.Psychanimie.com

www.institut-de-psychanimie.sitew.fr

AstroSophie

AstroSophie  -  www.astrosophie.psychanimie.com 

 

L'astro-sophie du Grec 'Astre' et 'Sophia' est donc « la sagesse par les astres » qui s'harmonise à merveille avec la Psychologie des 7 Rayons ou Psychanimie telle qu’elle est définie ci-dessous.

 

Selon Wiktionnary, les anciens étudiaient prioritairement cette voie, liée aux observations des changements saisonniers annoncés pas le passage des constellations dans le ciel par rapport au soleil.

Cette science était étudiée en même temps que l'astronomie, les mathématiques, la médecine...sa profondeur était reliée au symbolisme universel, et devait amener l'étudiant vers une sagesse accrue, la lecture de l'Ordre de toute chose, des lois de l'Univers qui n'est pas construit au hasard.

L'astrosophie s'est transformée avec le temps en astrologie ou plutôt astro-mancie soit la divination. Elle a perdue ainsi toute sa profondeur car séparée de l'astronomie, devenant superstition et croyance. Le visible est un signe ou symbole de l'invisible, en refusant la sagesse l'Homme est tombé dans le matérialisme et sent parfois qu'il lui manque quelque chose d'essentiel.

 

Une recherche sur Google révèle en juin 2013 que si le mot ‘astrologie’ totalise 6 750 000 résultats, force est de constater que nous ne trouvons que 24 000 résultats pour ‘AstroSophie’. Ce qui démontrer à l’évidence que nous sommes encore ici dans un champ pionnier.

 

« Connaître l’Univers pour mieux se connaître » est le slogan de cette discipline en atteignant la connaissance de soi par la perception du sens de la vie.

 

La carte du ciel ou ‘Astro-gramme’ devient ainsi le livre de notre vie, à l’image du CV contenant tous les renseignements de notre passage sur Terre.

 

L’astroSophie est donc un outil de la gnose-spirituelle qui par le Thème nous permet de répondre aux grandes questions existentielles.

 

Qu'en est-il de la Psychanimie ©   ?


L’étymologie nous indique que le mot Psychanimie est  basé sur 'Psyché & Anima' signifiant  « Psychologie de l'Ame ». En considérant l’individu comme une étincelle de la Conscience Cosmique telle que la décrit la Physique Quantique ; la Psychanimie s’affirme comme une méthode d’investigation de l’Etre dans sa réalité Holistique, incluant la notion du supra-mental appelé dans les écrits orientaux et Théosophiques dont elle est issue,  'plan bouddhique'.

Elle s’inscrit donc dans le courant de la Psychologie Transpersonnelle, telle que l'ont défini Roberto Assagioli ou Pierre Wiel apportant ainsi un complément à la psychologie contemporaine voire la psychanalyse.

 

Notre méthode est présentée dans le livre que vous trouverez en bibliographie sur notre site - www.astrosophie-Psychanimie - "Psychanimie, Lumière pour la psychologie du Nouvel Age" il offre des outils de service et de relation d’aide ainsi que des techniques de résolution de conflits, des clés aidant le Psychanimiste véritable ‘passeur d’âme’ à déterminer les types de clivages ou de tensions énergétiques du consultant.

 

Nos outils principaux sont la Psychologie des Rayons & l'Astrologie Esotérique telles qu'elles sont enseignées dans l'œuvre de l'Instructeur Djwal Khool via Alice Anne Bailey. 

 

Je suis donc à votre écoute pour réaliser votre étude Psychanimique.

 

Thierry BECOURT

ARTISANS DE LUMIERE

Physique quantique & Pyramides


Révélation des pyramides :
> https://www.youtube.com/watch?v=HFpHDXUgcqw 
https://www.youtube.com/watch?v=rMRVqTu_cTc
https://www.youtube.com/watch?v=Nwbm1JqzAKA
Greg Braden
Nassim Harreimen
Jean Pierre Garnier Mallet

Nouvel Ordre Mondial ou NOUVELLE UNITE MONDIALE ,



        LE NOUVEL ORDRE MONDIAL TRONQUE par l’AXE MATERIALISTE


Thierry BECOURT  mars 2002




Je souhaiterai ici remettre à l’honneur le concept de ‘conscience planétaire’ qui se dessine à l’arrière plan de l’idée de Nouvel Ordre Mondial (NOM).


            Je m’appuierai pour cela sur le postulat selon lequel notre planète est ‘guidée’ pour ne par dire gouvernée occultement par deux groupes d’entités plus avancés que l’humanité dans son ensemble.

            Au risque de paraître manichéen, ces deux groupes sont les représentants du ‘bien’ d’un côté - ayant pour but l’accroissement de conscience de l’humanité et de tous les règnes de notre planète - et de l’autre du ’mal’ travaillant évidemment à inverser la courbe de l’éveil.

                        On parle en effet souvent d’une Grande Fraternité  Blanche (GFB) pour désigner les Maîtres de Sagesse sensés nous guider vers la Lumière et à l’inverse on laisse planer l’existence d’un groupe d’entités que l’on ne peut et pour cause, nommer Fraternité, et que l’on regroupe sous le terme devenu générique Illuminatis… Je préfère pour ma part les regrouper au sein de ce que j’appelle : l’Ordre Mondial des Enténébrés (OME).

             Certains auteurs se plaisent à préciser que le concept de Nouvel Ordre Mondial fut cité pour la première fois dans les années trente par le Tibétain Instructeur d’A. Bailey en omettant d’apporter les précisions qui l’accompagnaient.


            Je tiens ici à démonter les trucages opérés sur cet idéal de conscience planétaire tel qu’il fût à l’origine, et qui ont fini par le dénaturer au point de conduire les hommes et femmes de bonne volonté de l’humanité à combattre cette idée.


            J’affirme pour ma part qu’il serait désastreux d’arrêter de construire la mondialisation sous prétexte que les acteurs de l’OME s’en servent pour avilir la planète.

            Il nous suffit de garder à l’esprit que penser globalement ne nous interdit pas d’agir localement, pour paraphraser la formule si chère à B. BENSON.


            Permettez-moi donc, dans un soucis de réhabilitation de cet enseignement hiérarchique qui m’est cher, de vous citer ci-après la vision exacte du Nouvel Ordre Mondial tel que l’un des représentants de la Grande Loge Blanche, se faisant appelé le Tibétain, l’énonçait dans ses écrits. Partant du principe que nul n’est mieux placer que l’auteur  pour présenter ses idées.

            J’empreinte ces paroles au livre très éclairant pour la compréhension de la psychologie planétaire : « Extériorisation de la Hiérarchie ».

            « Il existe une direction intelligente ou spirituelle de l’humanité et peu importe le nom que l’on donne à ce dessein…

            Nul ne contestera qu’au fil des siècles, l’instinct s’est développé pour devenir l’intellect et que l’intellect lui-même commence à se transformer en intuition. La perception consciente du pouvoir divin de l’humain, la faculté croissante de comprendre et de partager le mode de pensée des autres, indiquent progrès et développement.

            Ce progrès doit être placé en parallèle de l’égoïsme et de la cruauté du genre humain. Nous sommes donc un composé d’expressions élevées et basses. »

 

            La conception du Nouvel Ordre Mondial selon le Tibétain pose plusieurs postulats dont ceux de l’existence d’un Plan pour l’Humanité, du retour d’un Instructeur Mondial – Maitreya -  et de la manifestation du spirituel qu’Il définit dans les termes suivants :

            « Est spirituel tout ce qui tend à la compréhension et à la bonté, ce qui engendre la beauté et peut conduire l’humain à une expression plus complète de ses potentialités divines.

            Est mauvais tout ce qui entraîne l’humain plus profondément dans le matérialisme, qui néglige les valeurs supérieures de la Vie, qui soutien l’égoïsme, qui dresse des barrières à l’établissement de justes relations humaines et nourrit l’esprit de séparativité, de peur et de vengeance. »

 

            Ainsi, si nous nous devons de combattre un ordre, il s’agit bien de l’Ordre Totalitaire, résurgence évidente de la volonté avilissante des forces de l’Axe telle qu’elle s’est exprimée durant le dernier conflit mondial. Véritable Plan d’anéantissement de la conscience sous la responsabilité de l’OME.

            Le Tibétain fait nettement la différence lorsqu’il dit :

            « L’Ordre totalitaire doit disparaître car il est contraire à la vision spirituelle. »

            C’est cet Ordre basé sur l’assujettissement des faibles et leur mise sous tutelle au sein d’une ‘super-puissance’ qu’il nous faut anéantir. Et il est vrai que nous assistons à la monté en puissance de ce dernier. Or nous ne pouvons le combattre en gardant nos particularismes. Seul un Nouvel Ordre Mondial parallèle basé sur les principes spirituels peut-s’y opposer. Refuser de le construire c’est faire le jeu des forces de l’ombre.


            Le Tibétain nous précise plus loin, que l’Ordre Totalitaire détruit tout droit, toute liberté si ce n’est celle de servir l’Etat. « Il n’y aura pas de liberté de pensée ou de conscience toutes les décisions étant prises par l’Etat et le citoyen privé n’ayant droit à aucune opinion sera réduit à l’état d’esclave au service du Pouvoir. »

            Nous pouvons à l’évidence voir cette expression en marche dans notre pays, hypocritement appelé des libertés…

            Voilà ce que le pouvoir matériel tend à nouveau à imposer au monde après son relatif échec durant la décennie  35/45.

            Un des meilleurs témoignages de ceci est la chasse aux dissidents de la pensées Unique qui nous réunit au sein d’organismes de défense comme Omnium, Cap, Droits de l’Homme sans Frontière, et nous poussent à nous exprimer dans Motus et consors…

            Or là encore la clairvoyance du Tibétain reste d’actualité lorsqu’il nous dit :

            « C’est seulement en pénétrant la vraie nature de cette crise, par le courage et la détermination de voir les choses en face que l’on parviendra à vaincre cet adversaire de l’Ombre. »

            « Ce courage doit être basé sur un bon sens bien déterminé à établir la sécurité de justes relations humaines et la liberté. »

            Il faut pour cela comprendre la nature des forces oeuvrant au sein de du NOM matérialiste dont le dieu pourrait se nommer ‘argent’ ou encore désir ou pouvoir,… et ce que pourrait être l’avenir si cet ancien esprit qui habitait ‘AXE’ triomphait.

            Il est particulièrement essentiel que les enfants du monde soient sauvés de ce mal qui plane au-dessus d’eux et cela surtout par le biais d’une éducation presque exclusivement matérialiste à laquelle ils sont actuellement soumis dans nos pays occidentaux.

            Nous observons d’ailleurs à ce propos à la montée d’un véritable ‘l’intégrisme laïc’ qui conduit manifestement à une déviation toute aussi grave que l’intégrisme religieux et je n’hésite pas ici à reprendre le concept qui émerge actuellement d’inquisition laïc.


            Il est clair que le courant évolutif, dont le seul objectif est de redonner la souveraineté matérielle et spirituelle à l’humanité, ce courant d’éveil de conscience qui est présent dans la face éclairée du NOM et que je revendique est face à une organisation noire redoutable tant elle a lancé ses tentacules dans tous les secteurs de notre société, et cela depuis de nombreuses décennies.


            Nous en prenons conscience sur le tard, tant les forces progressives s’imaginaient que le mal était totalement vaincu lors du dernier grand conflit.

            Force est de constater qu’il nous reste encore un grand combat à mener, mais nous ne pourrons l’emporter que si nous sommes prêts à imposer un Plan mondial spirituel.

            Mais nous devons être conscients également que la puissance négative de l’adversaire ne peut se combattre que par une grande fermeté et que nous ne devons pas hésiter à utiliser les mêmes armes à condition que nous sachions garder à l’esprit notre motivation, celle d’accroître toujours davantage notre conscience.

            A ce propos le Tibétain, qui nous occupe ici, nous donne quelques bases de ce NOM, qui pourrait également porter le nom de Plan Spirituel pour l’Humanité.

            « Il sera basé sur la reconnaissance que tous les humains sont égaux par l’origine et le but, mais tous à des stades différents d’évolution,

            Que l’intelligence, l’intégrité personnelle, l’expérience et une bonne volonté marquée, devraient désigner les gouvernants.

            L’autorité du travail sur le capital ou du capital sur le travail doit disparaître.

            Le corps gouvernant doit être composé de ceux qui travaillent pour le plus grand bien du plus grand nombre et qui en même temps offrent leurs chances à tous en veillant à ce que la liberté individuelle soit respectée.

            Le NOM sera fondé sur un sens actif de la responsabilité, selon la règle connue : tous pour un, un pour tous.

            Le NOM n’imposera pas aux nations un type uniforme de gouvernement, une religion de synthèse ou un système de standardisation.

            Les droits souverains de chaque nation seront reconnus ainsi que son génie particulier.

            Les tendances individuelles et les qualités raciales pourront s’exprimer pleinement.

            Dans un seul domaine il faudrait tenter de réaliser l’unité, celui de l’éducation en veillant à son orientation spirituelle telle que je l’ai défini.

            Le NOM reconnaîtra que les produits du monde, les ressources naturelles de la Terre et ses richesses n’appartiennent à aucune nation en particulier mais doivent être partagés par tous.

            Le désarmement total doit être recherché jusqu’à l’interdiction pour toute nation d’organiser des équipements à des fins de destruction. »

 

            On comprend ici, que le NOM tel qu’il est défini par les enseignements néo-théosophiques, est bien loin de correspondre à l’image exclusive qu’on lui donne aujourd’hui. Il me semble donc urgent de retrouver un peu de cohérence et de lucidité afin d’adopter une nouvelle ligne combative efficace.

            Mon message, vous l’avez compris, est d’arrêter de maudire le monde entier et de travailler à la construction de cette pensée planétaire globale que l’on retrouve d’ailleurs argumentée scientifiquement dans ‘hypothèse Gaïa’ de P. RUSSEL et J. LOVELOCK.

            La manifestation de la conscience planétaire est irréversible, la combattre est un leurre qui nous épuise et fait le jeu des forces de l’ombre.

            Nous devons construire une COMMUNAUTE  MONDIALE, pour ne plus utiliser ce terme d’ordre manifestement galvaudé, basée sur les justes relations humaines, la justice, la reconnaissance des droits et de la liberté, la suppression du crime et de l’égoïsme par une éducation adéquate, une reconnaissance du pouvoir divin en chaque humain ainsi que sur la reconnaissance d’une Intelligence divine dirigeante, en Laquelle nous avons la vie, le mouvement et l’être.


            Nous retrouvons dans ces mêmes écrits, qu’il serait bons de ne pas déformer en leur prêtant des propos tronqués que : « la restauration psychologique, spirituelle et physique de l’humanité doit constituer l’une de nos responsabilité primordiales.

            Ainsi, le futur Ordre Mondial sera une expression pratique de la fusion du mode de vie intérieur et spirituel et du mode d’action extérieur, civilisé et culturel.

L’humanité pourra ainsi être libérée pour mener un genre de vie laissant la place aux loisirs de poursuivre des objectifs spirituels, culturels plus riches et parvenir ainsi à une plus large perspective mentale. »

 

            Est-ce là ici ce que nous entendons aujourd’hui par NOM, source des manifestations croissantes lors des rassemblements de nos ‘dirigeants politiques et économiques’ ?


            Je ne crois pas. Il suffirait peut-être simplement d’adapter le langage et de remettre les mots dans leur contexte tant littéraire qu’historique. Ainsi, le mot ‘Ordre’ n’a certes plus la même connotation aujourd’hui qu’au début du 20ème siècle. C’est la raison pour laquelle je proposais plus haut le terme de ‘Communauté Mondiale’.




            Permettez-moi d’aborder dans un second temps, toujours en référence au sujet qui nous occupe ici et particulièrement l’article de P. Téré « Au source du NOM » Motus d’octobre 2001.


            Ce dernier fait allusion au fait que l’enseignement de Bailey met en parallèle l’avènement du NOM avec la venue de Maîtreya et l’entrée dans le ‘Nouvel Age’ que nous avons traduit à tord je pense aussi par ‘âge d’or’.

            Sur le premier point, nous devons préciser que les termes Maîtreya, Christ, Bouddha, avatar et bien d’autres sont des mots génériques et s’il est vrai que la Tradition attend tel ou tel Avatar à des périodes bien plus reculées que nous l’imaginons, il n’en demeure pas moins vrai que des ‘Instructeurs’ mineurs (toutes proportions gardées) se manifestent régulièrement dans notre histoire humaine et particulièrement aux époques astronomiques charnières. Nous l’avons connu avec l’entrée dans l’ère astronomique des Poissons et nous l’observerons certainement dans cette nouvelle ère astronomique du Verseau. Tout comme les historiens du domaine l’ont observé pour les époques précédentes.

            De là à confondre le Christ et l’Anté-Christ, c’est une simple question de vigilance et de perspicacité. Mais de grâce, ne réduisons le premier au second. Il suffit de lire les textes bibliques pour s’apercevoir que l’un précèdera l’Autre. L’enseignement cité ne fait que relever ce que d’autres ont annoncé.

            Un dernier point sur la notion  de Cycles. Traite d’une façon particulièrement détaillée de ceux-ci en faisant d’ailleurs une constante référence à la Doctrine Secrète, dans l’ouvrage majeur qu’est ‘Traité sur le Feu Cosmique’. Aucune contradiction avec la DS n’y est trouvée et nous n’y voyons non plus aucune illusion sur les immenses périodes de chaque ère.

            Certes, cela demande un débat plus approfondi, qui dépasse le cadre de notre sujet, mais que je me propose de traiter ultérieurement.

            Qu’il me suffise de proposer une piste de réflexion concernant l’ère appelée Kali-yuga où nous sommes sensés nous trouver, et qui à l’étude des enseignements traditionnels est à l’évidence plus proche du commencement que de la fin.

            En effet, certains enseignements suggèrent que les quatre cycles ‘Or, Bronze, Argent et Fer’ se succèdent eux-mêmes dans chacun d’entre eux et qu’ainsi un âge d’or peut exister au sein même d’un âge de fer…

            Ainsi, si l’âge d’Or n’est pas pour demain, loin s’en faut ! Il se pourrait que l’âge d’Or de l’âge de Fer… qui sait ?


            Mais nous aurons l’occasion de reparler de tout cela.

            Qu’il me soit permis de conclure que nous devons veiller à ne pas reproduire les erreurs des opposants à l’éveil de la conscience qui retirent la plupart du temps pour servir leurs sombres desseins les idées de leurs contextes.

            Un Ordre Mondial ou Communauté Mondiale spirituelle est un idéal que nous avons le devoir de construire et d’achever tout en veillant à ne pas faire le jeu de l’Ordre matériel en combattant le principe même qui est de nature à nous libérer de son emprise.

                        Thierry BECOURT.

             Tout ce qui peut amener les individus à penser et à vivre par eux-mêmes est potentiellement subversif.

            Le plus grand danger pour l’ordre social est la spiritualité car elle amène l’individu à bouleverser son système de valeurs et donc son comportement, au détriment des valeurs et comportements implantés par le conditionnement social..


            Pour la stabilité du « nouvel ordre social » tout ce qui peut stimuler l’éveil spirituel doit être éléminé.

 

           

           

 

 

CYCLES &  FIN du MONDE ... y voir plus clair

 
CYCLES & ERES : entre mythes et réalités.
 
 
Des Ères védantiques au calendrier maya, de l’âge d’or à l’âge du Verseau, de l’apocalypse au Bugarach Retrouver le chemin de la raison et de la sérénité 

Certes la Terre est malade mais le malade n’en mourra pas. 

  

Faites peur & vous contrôlerez l’humanité.

 

Plusieurs prédictions annoncent de grands changements, voire la fin des temps, pour le 21 décembre 2012, date supposée de la fin d'un cycle du compte long du calendrier maya parfois interprété de manière erronée comme la fin de ce calendrier, et donc comme une prédiction de fin du monde. D'autres annoncent la date du 12 décembre 2012 (et d'autres auteurs, encore, évoquent une erreur de calcul qui déplacerait la date au 28 octobre 2011 ou même en 2220).

 

C'est José Arguelles qui a émis le premier cette hypothèse dans son livre Le Facteur maya (1987), qui reçut une grande promotion à la convergeance harmonique de 1987. Cette théorie a ensuite été popularisée par les courantsNew-Age, le secteur du tourisme lié à la civilisation Maya et certaines œuvres de fiction.

Historiquement, des prédictions de la fin du monde ont toujours existé sans qu'elles ne se soient jamais accomplies. Il suffit de poser la question 'prédictions de fin du monde' sur Internet pour se convaincrequ’il y a là un beau marché de la peur que bon nombre d’individus plus ou moins conscients savent pertinemment exploiter à leur profit. .

Le scénario du film de Roland Emmerich «2012» est fondé sur cette prédiction de la fin du monde. Le lancement de ce film fut accompagné d'un marketing Viral intensif basé sur l'édition du site internet d'un institut scientifique fictif (The Institut for Human Continuity) appuyant ce mythe ; ce type de publicité, souligne Morrison, renforce la diffusion des théories à propos de Nibiru et de la fin du monde en 2012, malgré le travail des « debunkers » qui démontrent leur caractère pseudo-scientifique.

Le dernier épisode de la série TV de science-fiction X-Files 'The Truth' s'est inspiré de ces idées : on y voit le mystérieux « homme à la cigarette » annoncer à l'agent Mulder que des extra-terrestres coloniseront la Terre le 21 décembre 2012.

 

 

Sur le plan de notre situation relative d’être humain et histoire de remettre l’église au centre du village, si vous me pardonner l’expression, le calendrier cosmique établi par Carl Sagan, qui ramène la naissance du Big-bang de 15 Ma à 1 année, est très éclairant :

Naissance le 1er Janvier. Notre planète âgée d’environ 5 Ma, ferait son apparition vers la mi-septembre. La première cellule vivante voit le jour vers la mi-novembre. Les humains se dressent dans la dernière demi-heure de la nuit du 31 décembre. Les hommes de Neandertal ne se trouvent que dans les 15 dernières secondes de l’année.

Donc, il a fallu une année pour passer de la conscience de la matière à la conscience de l’homme de Cro-Magnon, alors qu’il a suffit de 15’’ soit analogiquement 18 Ma pour passer de Cro-Magnon à la conscience actuelle.

 

Mille ans avant notre ère les Védas en parlaient & dans un passé encore plus lointain l’Ancien Commentaire source des stances de Dzyan extraits des livres du Kiu-té, enseignement secret du Bouddhisme Ésotérique sur lesquels s’appuie la Doctrine Secrète de HPB et AAB.


 

 

La précession des équinoxes à l’origine des cycles

 

L'axe de la Terre décrit la surface d'un cône ou « entonnoir » à la manière d'une toupie. Ce mouvement aboutit à déplacer l'orientation du pôle Nord parmi les étoiles, en sorte que, au fil des siècles, nous changeons d'étoile polaire. Ce mouvement de l'axe des pôles terrestres entraîne avec lui celui de l'équateur, et de ce fait, le point-vernal, ou point équinoxial, précède chaque année sa position antérieure sur l'équateur par rapport à l'écliptique. Pour cette raison ce mouvement est appelé précession des équinoxes. Le point équinoxial effectue de la sorte à reculons un tour complet de l'écliptique en plus ou moins 26 000 années et l'axe de la Terre décrit en ce même temps un cône complet.

La valeur astronomique actuelle du déplacement est de 50.290966" par an, soit environ 1° pour 72 ans.

Soit :  72 ans * 30° par signe = 2 160 ans – Ere Zodiacale

Et 2 160 ans * par 12 signes = 25 920 ans – Ere Cosmique

 

 

« L’Ère du Verseau »  est l’une des 12 ères d’un Grand Cycle Spirituel de l’Humanité déterminé par le phénomène astronomique de la « Précession des équinoxes ». Celui-ci est provoqué par le mouvement de « toupie » de l’axe de rotation de notre terre dans un cycle de l’ordre de 26.000 ans. Comme tous les Cycles, celui-ci, peut être découpé en 12 secteurs, égaux ou inégaux ; ces 12 secteurs constituent un Zodiaque.

Celui-ci peut-être parcouru dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse, selon la nature du Cycle.

Dans le cas des ères  zodiacales qui nous occupe ici, la succession de celles-ci se produit dans le sens des aiguilles de la montre conformément au schéma de principe ci-après (Revue Atlantis N° 338 p.83), les ères n’étant cependant pas de durées égales dans la réalité :

L’Ère du VERSEAU  fait donc suite à l’Ère des POISSONS dont nous vivons présentement la fin qui, comme toutes les fins de Cycle est pleine d’embûches. D’où, à coup sûr, l’emploi déformé, voire fautif, du qualificatif  « Apocalyptique »  pour désigner des catastrophes ; alors que apocalypse signifie révélation donc « connaissances nouvelles », donc extention du champ de conscience et développement de soi.
Pour le présent propos, l’essentiel est de prendre conscience de l’existence de ce renouveau en gestation, afin de trouver des sources d’ESPERANCE et de FOI en l’avenir. Car rien n’est plus perturbateur de la Santé du Corps, de l’Âme, de notre Vie mentale et relationnelle, que la désespérance.
Peu importent ici les détails du futur, sans que nous sous-estimions l’attraction morbide des lectures de « bonne aventure » et les chiffres d’affaires pharaoniques qu’ils produisent. L’essentiel du Cycle nouveau est qu’il est porteur d’un renouvellement des formes religieuses et/ou philosophiques, phénomène que l’Humanité a déjà vécu dans des périodes anciennes, comme, par exemple, le passage de l’Égypte Ancienne à l’Hébraïsme ou le passage du Judaïsme au Christianisme. 
La succession des ères processionnelles, dites aussi Zodiacales, est reconnaissable par les symboles qui les ont marquées. En voici quelques exemples :
- Les statues de Vierges-Mères souvent de factures très primitives (14 000 ans)
- Les Sphinx à corps de LION dans l’Ancienne Égypte (soit plus de 12 000 ans)
- Les scarabées égyptiens transformés ensuite en ÉCREVISSES ( Lame de la "Lune" des Tarots) appelées aussi CANCER
- Les jumeaux ou GÉMAUX Castor et Pollux, par exemple
- Le TAUREAU Apis, la Vache Hator, Mithra les vaches sacrées en Inde, jusqu’aux traces demeurées de nos jours dans la tauromachie
- Les allées bordées de BÉLIERS devant certains temples égyptiens plus récents (judaïsme)
- Le symbole des POISSONS associé à la naissance du Christianisme où l’EAU des lacs, des sources, des rivières et du baptême a toute son importance. (plus de 2 000 ans)

Le nom VERSEAU tire son origine du « Verse- Eau » ou « Échanson des dieux » assimilé à GILGAMESH dans les anciennes mythologies. Il est représenté comme tenant  un lion sous son bras gauche.
Or
Chaque Signe de la division zodiacale possède son vis-à-vis, opposé et complémentaire avec lequel il constitue un couple. Le « compagnon »  du Verseau est précisément le LION. Le Verseau associé à l’AIR, nourrit en quelque sorte le Lion, associé au FEU. D’où l’intérêt d’accorder un intérêt grandissant au SPHINX et à son corps de LION, en particulier celui du plateau de Gizeh, dont il fut le gardien plusieurs siècles dès avant la construction des Pyramides.

 

 



L'hypothèse de l'inversion des champ magnétiques :

Une inversion du champ magnétique de la Terre est parmi les hypothèses les plus répandues pour la forme que prendra ce « cataclysme ».

Elle n'est cependant pas crédible d'un point de vue scientifique, car les modifications du champ magnétique sont lentes et largement observables à l'avance. En effet, si le champ magnétique a tendance à diminuer, depuis les derniers siècles et millénaires, et si une future inversion était à prévoir, ce serait plutôt vers l'an 4000, la dernière ayant eu lieu il y a près de 780 000 ans.

Roland Emmerich, dans son film 2012, développe cette l'hypothèse, sans aucun fondement scientifique, pouvant être provoquée par une dérive de la croute terrestrre causée par le réchauffement du noyau de la Terre lui-même dû à une augmentation du flux de neutrinos en provenance du Soleil en 2009 et qui, contrairement à ce qui a été constaté scientifiquement jusqu'à présent, se mettraient à interagir avec le noyau de la Terre comme des micro-ondes. Dans le film, cette dérive occasionne le 21 décembre 2012 des séismes et des tsunamis d'une ampleur inouïe.





L'hypothèse de l'Alignements de planètes :

 

D'autres prétendent que l'on assistera à un alignement des planètes, censé avoir des conséquences catastrophiques pour la Terre. Dans la plupart des cas, les hypothèses « planétaires » ou spatiales, énoncées la plupart à l'origine par Zecharia Sitchin, mentionnent la planète hypothétique Nibiru, ou Marduk. David Morrison, scientifique de la NAI (institut d'astrobiologie de la NASA), a répondu à ces inquiétudes sur le site de la NAI, en démontant un par un les arguments énoncés par ceux qui soutiennent l'existence de cette planète, pour démontrer que Nibiru est clairement un mythe ; il qualifie les publications de Zecharia Sitchin de pure fiction, l'évocation d'une planète proche mais invisible étant « complètement ridicule », et il indique qu'il n'y aura aucun alignement particulier de planètes en 2012, comme le montrent les calculs d'éphémérides de la NASA. Il encourage ceux qui accuseraient la NASA de cacher l'existence de Nibiru à la vérifier eux-mêmes.

 

De plus, aucun alignement planétaire d'aucune sorte, aussi remarquable soit-il, ne pourrait provoquer des effets spectaculaires, ou même décelables sur Terre, les effets de marée des planètes étant insignifiants sur Terre.

Les prédictions parlent également d'un alignement Terre-Soleil avec le centre de notre Galaxie, mais ce phénomène n'est pas exclusif à 2012 ; en effet, l'alignement a lieu deux fois par an, et dans cet ordre-là en décembre, en raison de la révolution de la Terre. Pour que l'alignement ait lieu au cours de la révolution, il suffit que le centre galactique soit inclus dans le plan de rotation de la Terre autour du Solei — c'est en 1998 que l'alignement était le plus précis.


A PROPOS DES 4 ERES VEDANTIQUES…

Est-ce vraiment l’âge d’or aujourd’hui ?

(Voici ce qu’en dit la Doctrine Secrète)

 

Attention au vertige …

 

* * *

 

Le nombre d'années sidérales contenues dans les différentes périodes sont :

 

Année de vie mortelle

360 jours de vie mortelle font une année

Krita Yuga (âge d’or) contient

1.728.000 années humaines

Treta Yuga contient

1.296.000 années humaines

Dwapara Yuga

864.000 années humaines

Kali Yuga

432.000 années humaines

Maha-Yuga : totalité de ces quatre Yugas

4.320.000 années humaines

Règne d'un Manu : soixante et onze Maha-Yugas

306.720.000 années humaines

Règne de 14 Manus embrasse une durée de 994 Maha-Yugas

4.294.080.000 années humaines

Sandhies, intervalle entre le règne de chaque Manu,

correspondant  à 6 Maha-Yugas

25.920.000 années humaines

 

Kalpa : un jour de Brahma soit total de ces Règnes et interrègnes de 14 Manus est de 1000 Maha-Yugas.

Intervalle de temps entre une conjonction de toutes les planètes sur l'horizon de Lanka, à zéro degré du Bélier et la conjonction identique suivante.

4.320.000.000 années humaines

 

Un jour et une nuit de Brahma

8.640.000.000 années humaines

Une année de Brahma : 360 de ces jours et de ces nuits

3.110.400.000.000 années humaines

Maha Kalpa : 100 de ces années constituent une ère de Brahma

311.040.000.000.000 années humaines

 

"Un jour de cette longue vie de Brahma est appelée Kalpa : et l'autorité d'un Manu s'exerce pendant soixante et onze Maha Yugas – chaque Maha Yuga consiste en quatre Yugas, à savoir, le Krita, Treta, Dwapara et Kali Yuga ; et la longueur de ces quatre Yugas est respectivement comme les nombres, 4, 3, 2 et 1.



L'hypothèse du calendrier Maya ou l'origine de la désinformation :

 

Certains partisans de la théorie affirment que le ‘compte long’ maya se termine le vendredi 21 décembre 2012. Cependant, cette date ne correspond qu'à la fin d'un cycle commencé, le 11 août 3114 avant Jésus-Christ, à la fin duquel le temps n'est pas censé s'arrêter. En effet, aucune source maya n'annonce une quelconque destruction, ni de l'univers ni de l'humanité, à la fin de ce cycle; la seule inscription qui fait peut-être référence à cette date, extraite du monument 6 de Tortuguero, n'est pas entièrement lisible et son interprétation n'est pas claire. De plus, le début de ce cycle ne correspond pas non plus à la date de la création du monde pour les Mayas, puisque certains textes mythologiques font référence à des dates antérieures.

 

Voici l’Information transmise par Chantal Kaan porte-parole de Don Gerardo Kanek Barrios en terre occidentale.

 

En sortant du territoire Maya, nous nous sommes étonnés d’avoir trouvé dans le monde occidental de l'information sur un calendrier supposé Maya qui malheureusement n'a rien à voir avec la dite Tradition...

Ce calendrier contient une série d'erreurs au sujet de cette tradition mystique ainsi qu’un déphasage total sur le temps Maya.

 

"La contrariété est à l'égard d’un calendrier étranger au monde Maya ; nous avons minutieusement enquêté sur son origine et maintenant nous savons que tout a commencé simultanément avec le processus de l'invasion occidentale dans les terres d'Amérique avec les troupes d’envahisseurs est arrivée l'obscurantisme du fanatisme inquisiteur avec la venue d'un de ses meneurs

 

Fray Diego de Landa ; malheureusement, le fanatisme religieux et une pensée obscurantiste s’étaient emparé des religions, qui dans ce temps-là, étaient professées en occident ; elles sont arrivées avec toute leur charge de préjudices et leur vision étroite qui percevait dans tous les actes indigènes péchés et démons;

 

De Landa a demandé à voyager en Mésoamerica pour s'acquitter de sa mission néfaste : celle-ci consistait à détruire et à brûler tout ce qui était considéré comme satanique ; avec cette tâche, il a réalisé la plus sinistre de ses actions, dont l’ampleur est seulement comparable à l'incendie de la bibliothèque d'Alexandrie : cela consistait à la destruction des monuments, ainsi qu’à la réalisation d’un feu, lequel brûla pendant des semaines ; le combustible était des milliers d’écrits, de codex mayas ainsi que plusieurs leaders et sages indigènes; les grands prophètes et visionnaires du monde Maya, ont pu anticiper cela, spécialement Tekumanchu, ils avaient annoncé ces événements comme faisant partie du cycle B'ELEJEB TIKU, le cycle de la neuvième obscurité, lequel prévoyait cette triste étape ; de plus il mentionnait que c'était un processus inévitable.

 

Avec cela, il annonçait à l'époque les régions qui allaient subir le plus le processus d’envahissement, ce qui a permis de prendre certaines mesures de précaution, spécifiquement dans deux des quatre zones dans lesquelles vivait le peuple Mayab :

 

dans la région nord-atlantique où l’invasion était sous le commandement de Francisco de Montejo ; dans la zone sud-pacifique que commandait Pierre de Alvarado, laissant la région presque intacte du Peten, une forêt tropicale inaccessible, un centre de grandes villes et de pyramides, et l’Altiplano, le haut plateau guatémaltèque, la matrice du Monde Maya qui a toujours été la plus importante de ses régions.

Dans l'aire nord-atlantique est arrivé le plus gros de l'invasion et de l’inquisition, mais grâce à la prévention des grands prophètes Mayas cela a pu être préparé ; quand l'invasion est arrivée le plus important avait été “démantelé” au préalable les grands sages du lieu avaient été transféré dans des zones plus sûres de la forêt, les hautes montagnes, au Honduras et à Paxil.

 

Une fois finie cette première étape connue comme "le sentier des épreuves", on a pu en déduire que les conséquences n'ont pas été si négatives, ce qui démontre la permanence, le maintien jusqu'à aujourd'hui du peuple Maya.

 

Cependant, le prêtre inquisiteur qui avait réalisé dans les zones prévues sa mission néfaste, croyait sa tâche accomplie; il est rentré en Espagne, pour demander une rétribution pour ce qu'il considérait comme un service à la couronne et à l'église ; cependant, le roi Charles V lui a demandé de retourner dans les régions Maya pour reconstituer l'information supposée détruite.

 

Avec sa vision d’inquisiteur, il a essayé d'obtenir des données, dans leur grande majorité fausses ; il s’est basé sur celles-ci pour écrire son œuvre "Relation de la conquête du Yucatan", dans laquelle sont consignées ses données erronées sur 3 des 20 calendriers Mayas ;

 

Il résulte une chose surprenante dans la postérité de cette information déviée : elle a été prise en compte par les premiers archéologues, qui l'ont convertie en loi, et ce, jusqu'à Monsieur Arguelles, qui au XXe siècle, l'a prise pour créer son supposé calendrier maya – galactique.

 

Évidemment ce calendrier est en tous points de vue, éloigné de la réalité du Cholq'ij sacré, le calendrier du peuple Maya; ce calendrier avec ses 20 énergies utilise le nombre 20, que représente complètement le winaq (mot maya qui signifie 20 et aussi simultanément veut dire : homme) se référant aux 10 doigts des mains qui s'accouplent aux 10 énergies cosmiques, et les 10 doigts des pieds qui manient la connexion vers les 10 énergies telluriques;